Dans la mise en place de deux centres de données actif /actif, une nouvelle solution est possible depuis la version XenApp / XenDesktop 7.7. Cette nouvelle version intègre en effet une nouvelle fonctionnalité de « Zone ». Malicis vous aide à bien comprendre le fonctionnement de cette nouvelle fonctionnalité afin d’en connaître également les limitations.

Généralement, dans nos architectures avec deux Datacenter actif /actif nous voulons que l’utilisateur soit redirigé vers le Datacenter le plus proche de lui. Nous vous proposons aujourd’hui une comparaison en mode Site versus Zone.

En mode Site


 

Site

 

 

Un site est créé sur chaque DataCenter. La configuration doit être faite en double sur chaque DataCenter. Il est important que les applications portent exactement le même nom. Le Storefront de chacun des sites ne doit pas être jumelé ensemble. L’ajout d’un groupe AD dans la configuration du Storefont permet de déterminer le site primaire et secondaire de chaque site. C’est avec ces groupes AD que l’utilisateur est redirigé vers le Datacenter que l’administrateur lui aura attribué.

Point positif 

  • L’utilisateur est rédigé sur le Datacenter qui lui est attitré.
  • Gestion des dossiers personnels plus facile
  • Plus robuste en cas de corruption d’une base de données d’un des sites

Point négatif

  • La configuration doit être faite sur chaque site

 

En mode Zone


Zone

 

Un site est créé avec deux zones pour chaque site géographique. Chaque site doit avoir un hyperviseur, un catalogue machine ainsi qu’un contrôleur distinct. Le catalogue machine de chaque zone est lié ensemble par le groupe de distribution. À l’aide du Netscaler, l’utilisateur est redirigé vers le Storefront ou le Gateway le plus près. La redirection des connexions est basée sur les différentes façons offertes par le Netscaler telles que le « Static Proximity » ou le « Dynamic Proximity ». L’application est ouverte sur le groupe de distribution qui contient les deux catalogues machines. Étant donné que l’information de la zone n’est pas envoyée vers le contrôleur, l’utilisateur peut ouvrir une session de façons aléatoire sur les deux zones. À noter qu’il n’est toujours pas possible actuellement de rediriger un utilisateur vers la zone la plus proche.

Point positif 
  • La gestion des applications est centralisée dans un seul site.
Point négatif 
  • Impossible d’assigner une zone basée sur groupe AD
  • Impossible actuellement d’ouvrir une session sur le site le plus proche.
  • Gestion des dossiers personnels plus difficile, ils doivent être disponibles en tout temps sur les deux sites.

 

Conclusion


Actuellement, la seule façon de rediriger l’utilisateur sur le site le plus proche est toujours le mode site. Le mode Zone sera à réévaluer lorsque l’information de la zone pourra être transférée vers le contrôleur. Dans un tel cas, l’utilisateur sera redirigé de façon dynamique sur le site le plus près. Étant donné que l’utilisateur peut se déplacer, il est possible que la session n’ouvre pas toujours sur le même site, il faut donc prendre en compte la disponibilité du profil et des données personnelles. Pour finir, la gestion des données est plus facile en mode site étant donné le meilleur contrôle du site de l’utilisateur.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s