PXE

Il s’agit de délivrer les informations de boot aux targets PVS par l’intermédiaire du réseau à l’aide d’un serveur PXE et d’un serveur TFTP généralement installé sur un serveur PVS.

Il est possible de déployer les services PXE et TFTP sur plusieurs serveurs PVS en même temps. Par contre, ceci n’est pas du Load Balancing ; on parle ici de Round Robin. Pour chaque serveur PXE, les DNS vont contenir un enregistrement de type hôte identique, mais qui pointe sur des IP différentes. Même si le service est arrêté sur un des serveurs PXE, les DNS vont continuer de fournir l’information.

image 1

Figure 1 – Enregistrements DNS

 

image 2

Figure 2 – Enregistrements DHCP

Du côté de Citrix, la configuration se fait sur les serveurs PVS à l’aide du Provisioning Services Configuration Wizard.

image 3

image 4

image 5

image 6

Il ne reste plus qu’à configurer la carte réseau PXE comme périphérique de boot sur les targets PVS.

image 7

image 8

CD ROM

Dans les cas où il n’est pas possible d’utiliser de serveurs PXE ou TFTP sur le réseau, on peut alors remplacer ceci par une image ISO qui contiendra directement les informations du bootstrap. Les services PXE et TFTP peuvent alors être supprimés des serveurs PVS, et les enregistrements DNS et DHCP ne sont plus nécessaires.

Cette image ISO se créé sur un des serveurs PVS, depuis la console Provisioning Services Boot Device Management.
Il suffit de spécifier le ou les serveurs PVS qui seront utilisés dans le cas d’un environnement en HA.

image 9

Et ensuite contenir les informations sur une image ISO

image 10

Cette image ISO est maintenant essentielle au bon fonctionnement de l’environnement PVS. Elle devra être montée sur toutes les targets PVS et être le périphérique de démarrage par défaut; dans le cas contraire, les serveurs ne pourront pas démarrer.

Sous VMware, il est conseillé de placer l’image ISO sur un DataStore accessible par toutes les machines.

image 11    

Assigner l’image ISO dans les machines et Template PVS.

image 12

image 13

image 14

BDM

Il est possible de remplacer le système d’images ISO par une partition de démarrage d’une taille de 7-8 MB qui va contenir ces mêmes informations.

L’opération se fait sur un des serveurs PVS et reprend les étapes de la création d’une image ISO.

image 15

Le disque est ensuite initialisé et formaté sur le serveur PVS. Ne pas oublier de marquer la partition comme Active.

image 16

Les informations sont alors gravées sur le disque dur

image 17  image 21

Le disque dur est ensuite démonté du serveur PVS et copié sur les différentes machines ou Template PVS en parcourant les datastores.

IMAGE 11111IMAGE 2222

Ajouter ensuite le disque sur le serveur en question

image 20

S’assurer que le disque soit en position (0 :0), dans le cas contraire, inverser avec le disque déjà existant.

image19

image 22

image 23

 

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s